dimanche 2 juin 2013

Les types d'entreprise en Tunisie en majorité

Les entreprises en Tunisie sont unipersonnelles en majorité
86 % des entreprises sont unipersonnel en Tunisie

En Tunisie, 92 % des entreprises seront unipersonnelles d'ici 2025, si la tendance actuelle  à petite échelle se poursuit. Il faut donc impérativement agir pour éviter au pays dans les 10 ans une stagnation structurelle», telle est le resultat d'une récente étude qui a été réalisée par l'INS et la Banque Mondiale.

L'étude sur la dynamique des entreprises révèle que 86% des sociétés dans le pays sont unipersonnelles  en 2010. Alors que l'ensemble des entreprises employant 100 personnes ou plus ne dépasse pas les 0,5%, mais représente quand meme 37% du marchés de emplois, soit plus que les entreprises unipersonnelles.

Les grandes entreprises sont proportionnellement orientées vers le marché extérieur, elles sont donc beaucoup plus susceptibles d'exporter et d'importer, d'être sous controle étrangère et d'être dans le régime offshore, ce qui represente une source importante de revenus et d'emplois.
Nécessité de réformer d'urgence des PME : Le document souligne une nécessité de réformes urgentes, afin de catalyser la création d'emplois et la croissance des entreprises.

En utilisant le Répertoire National des Entreprises, une base de données contenant des informations sur toutes les entreprises du secteur privé (hors agriculture en Tunisie), l'étude examine la performance des entreprises en termes de création d'emplois et de productivité.

De la un constat est fait sur le secteur privé tunisien, qui souffre d'une stagnation structurelle, ce qui résulte d'une faiblesse de la compétitivité dans le chef des entreprise et de la productivité, avec des possibilités de croissance limitées dans le temps.

Le manque d'opportunité ne se manifeste pas seulement dans la création d'emplois, mais aussi dans la qualité, la production étant concentrée dans des activités relativement peu productives et à petite échelle.
Par ailleurs toujours dans le document, l'importance de l'auto-emploi augmente au fil du temps, depuis que la création nette d'emplois a été limitée et concentrée dans les entreprises unipersonnelles, ce qui représente la moitié des 672 877 nouveaux emplois nets créés entre 1996 et 2010.