mercredi 3 octobre 2012

Debat sur l'intelligence économique en Tunisie


Débat sur l’intelligence économique en Tunisie

Le 27 septembre dernier s'est tenue un debat sur l'intelligence economique en Tunisie, états des lieux et veille strategique. Un compte rendu fait par mes soins est désormais en ligne. Mes impressions sur le debat

Ce débat fut enrichissant, mais la majorité des griefs je les connaissait déja et vous allez comprendre pourquoi. Il y avais essentiellement 3 acteurs présent dans la salle du restaurant de l’hôtel Concorde. Les patrons tunisien, deux professeurs universitaires de HEC Carthage, Moi (Sofian Parisi) et un autre consultant concurrent du Maroc.

Le déroulement du diner a été tres instructif pour decouvrir la realité des choses et les mode de vie des citoyens tunisien. Le centre des jeunes entrepreneur a louer une salle prestigieuse grace aux fonds d’une fondation privé allemande Konrad Adenauer,  dans un hotel 5 etoiles. Pendant qu’ont mange dans le luxe ont est censé observé le spectacle ….

La conférence devait demarré a 13H00, elle a finalement démarré 40 minutes plus tard. La ponctualité n’existe pas chez encore en Tunisie . Il faut savoir que en Tunisie les gens ne respecte jamais les horaires, c’est un paramètres qui n'existe pas dans leurs mode de vie.
Ce qui ma paru le plus frappant c’est l’absence de politique, de representant de l’etat et le manque de personne dans la salle. Trois quart des chaises sont vide, apparement l’intelligence économique n’interesse personne.
Tous les hommes sauf le reprensentant de l'ambassade de France et moi, était habillé en costume 3 pièces, j'avais l’impression de se trouvé dans une piece de theatre ou chacun jouait un rôle d'acteur de cinéma dans une pièce.
Ce que j’ai trouvé bizarre c’est d’avoir l’impression d’etre sur une autre planete, deconnecté de la realité tunisienne. Moi meme j’etait entouré de personne qui se la pétè plus que le pape et le coté bling bling du debat ma interloquer et ainsi que les hommes soit disant « d’affaire ».  D’un coté ont avais un groupe d’homme d’affaires qui se connaissait tous et qui rigolait entre eux et de l’autre coté des inconnus qui ne se connaisse pas.

IL faut savoir que meme chez nous en Europe ce genre de manifestation n’est jamais organisé porte fermé et que tout le monde a droit de venir ecouté et regardé, et que l’ont trouve des étudiants, des pme et des responsable des CCI, des formateurs, des universitaire. Ce que je veux dire c'est que le débat sur le sujet doit etre ouvert et le publique a droit a l'information. Manifestement le debat est confisqué au privilege de certaine personne qui voulais s’affirmé sur la scene pour construire un projet et etre reconnu par tous pour le futur. Mais j’ai envie de repondre que entre la pratique et la theorie il y a monde qui nous separe.

Les problèmes avec les singes

Quand je suis arrivé dans la salle, j’ai demandé la permission de filmé ce qui ma été accordé par le maitre de conférence Hichem. Vers la fin, le responsable du CJD monsieur Imed  (je dois dire que il a plus le cerveau d’un singe que d’un homme d’affaire) est donc venu vers moi pour m’intimé l’ordre d’effacé mes images sous le pretexte qu'un hommes d’affaires ne voulais pas que je le film. Monsieur Imed sait presenté a moi comme un expert et responsable de l’événement au sein du CJD de l’UTICA. Il ma laissé 2 minutes pour m’éxécuté sinon je prenait la porte ! Comme c'est un singe et que en Tunisie les hommes ont une mentalité d'arriéré, je n'ai pas obtempéré quitte a ne plus etre invité la prochaine fois...Ont est encore loin de l'évolution des mentalités en Tunisie

Il est a noté que l’ événement etait filmé du début a la fin par une camera du CJD et qu’apparemment le film serai juste destiné pour le CJD. J’ai rétorqué que les mentalité devait évolué et que moi qui  suit née en Europe et qui vie en Europe et que j’acceptait pas la censure et que j’en avais rien a foutre de diner dans un hotel et que je publierais mes images coute que coute sur mon blog.  
Je tien un blog sur l’intelligence économique et je veux partagé mes impressions avec le monde entier pour les lecteurs qui s’intéresse a l'intelligence économique .

Comme j’ai l’habitude de traité avec les singes en Tunisie, j’ai demandé l’avis d’un patron tunisien assis a coté de moi et celui ci ma dit de ne pas m’enfaire et de laissé couler l’eau….


Le débat sur l'intelligence économique

L’orateur ou le maitre de conférence : C’est un fonctionnaire publique du CEPEX qui a étudié l’intelligence économique a l’EGE et qui est membre de ATIE. Monsieur Hichem a commencé a nous donné un cours sur l’intelligence économique sous forme de diapositive projeté a l’écran, les différentes variante de la vieille stratégique, et puis il a rebondi sur l’absence de politique publique du gouvernement sur l’intelligence économique. Au bout de 10-15 min, un intervenant a pris le micro pour commencer une salve de lacune, entre autres de ce que j'ai retenu:

Les hommes d’affaires, et cadres d'entreprise : Ceux ci se plaigne en gros de l’absence du manque de moyens de l’etat a leurs proposé des informations qui puisse repondre a leurs questions, en faite c'est l'amateurisme au sein de l'etat. Tel autres a parlé d'une experience de veille, mais que il n'y avais pas de suivi pour connaitre les reclamations. 
Aussi les hommes d’affaires veulent avoir des réponses a leurs interrogation dans un guichet unique ou il pourrait s’adressé . Il veulent pas courir a gauche et droite et ne pas faire l’effort de trouvé par eux même la réponse. 
Certains reproche aux organismes de l’état de traficoté les chiffres, ce qui n'est pas faux en soit. Un hommes d'affaires fera remarqué que il se demande c'est quoi la gouvernance de l'information concrètement.

Au final j'ai compris que les hommes d'affaires ne veulent pas investir 1 euro dans l'intelligence économique et ni dans le knowledge management. C'est homme prefere investir dans les bmw et leurs compte en banque.  Ils ne connaissent même pas la valeur de l'information et pensent que l'information est gratuite. 

La plupart des pme et des entreprises sont formé par des organismes européens, nous investissons dans le tissus industriel car les entreprises fonctionne comme au moyens age en Tunisie. Mais ça les hommes d'affaires et autres cadre ne vous le dirons pas. Les entreprises veulent tout gratuit sans aucun investissement dans leurs entreprise. Au final la Tunisie n’évolue pas a cause des mentalités des patrons tunisien. Si vous regardé la video jusque au bout, vous remarquerais que il vivent sur une planète. Il faudra attendre une autre génération comme le pense les 2 prof universitaire de HEC Carthage pour que l'intelligence économique soit intégré dans les entreprises.

Pendant les débars un homme d'affaire c'est plaint que  c'est commerciaux qui travaille sur le terrain ne fasse pas remonté l'information et ne la partage pas. C'est vrai que des commerciaux qui gagne même pas 175 euro par mois, ont d'autre soucis dans la vie que l'entreprise. Un autre se plait que du personnel ne savent pas lire des graphiques et ni les interpréter. Un autre se plaint que depuis 4 ans il arrive pas a mettre en place un ERP dans sont entreprise… Bref tout ce qui est défaillant chez eux dans leurs entreprise remonte a la surface pour porté des griefs sur l'I.E, le monde a l'envers !
Les hommes d’affaires et le cadres d’entreprise n’ont pas encore compris que c’est leurs mentalité d’assisté qui est un frein au savoir de l’intelligence économique.

Les hommes d’affaires reproche aussi aux tunisien vivant a l’etranger leurs manque d’investissement en Tunisie et leurs manque de participation a la vie de l’entreprise en Tunisie. Il faut savoir que la Tunisie est un pays de corrompus ou l'ont utilise les gens pour s'enrichir dans l'entreprise. Certaine entreprise tunisienne sont en situation de monopole du a leurs connivence avec le monde politique. Ceux que veulent les hommes d’affaires, c’est mettre la mains sur le portefeuille des tunisiens résident a l’étranger....

Les consultant : Il y a vais moi Sofian Parisi a titre privé et un autre consultant marocain. Celui ci a déclaré qu’il n’etais pas intéressé par faire de l’intelligence économique en Tunisie par ce que y avais pas entreprises tunisiennes qui etait intéressé a passé a l’I.E, le marché apparemment pour l’I.E n’existe pas encore chez nous. D’ou l’absence d’un cabinet d’intelligence économique marocain sur le sol tunisien...

Le representant du cabinet marocain est un spécialiste de l’intelligence économique. Celui-ci va participé a mettre en place un système d’information en intelligence économique  ou de veille au profit du CJD je pense. En tout cas il va perdre du temps, quand il va s'apercevoir qu'il parle dans le vent il prendra la fuite ...

Me concernant j’ai dit que je fesait les poubelles des entreprises, que je vidait les disques dur. En gros l’intelligence économique offensive etait une necissité pour gagner des part de marché. Ont ma repliqué que c’etait pas de l’I.E, et que c’etait pas des methodes de travail en intelligence économique et qu’il fallait surtout resté dans l’analyse. 
Et bien comme ici en Tunisie ou règne l'opacité et que l'information n'existe pas, il faut bien aller la cherché la ou elle se trouve, cad les poubelles, l'entourage des cibles, les couvertures etc ... Tout cela existe dans le monde entier, mais ont le nie en Tunisie.

Enfin bref, les turques et les marocains et le monde entier pratique la guerre economique, et apparement chez nous ont prefere mettre les mains sur la bouche, fermé les yeux et bouché les oreilles et de ne pas entrendre les 4 verités de ma part devant la camera… Les tunisiens devrais se reveillé avant qu'il ne soit trop tard.

Les universitaires : 2 professeurs était dans la salle pour représenté HEC Carthage, ines Boullafa et sont collègue, ceux si ont mis en avant la qualité de leurs étudiant qu’il forme en veille et en marketing. Ines a fait remarqué que l’etat devait avoir un responsable de l’I.E dans chaque ambassade et que il devais ne fusque faire un rapport par mois. Elle a pas tort sur ce coté la ! Elle a fustigé que l’etat depense une centaine de millier d’euro pour un logiciel de veille et que au final l’experience na pas fonctionné.
L’universitaire a dit c’est quatre verité et a fait un appel (sous entendu) pour qu'ont engage les étudiants qui sorte de l’université HEC Carthage. Les universitaires m’ont paru tres impliqué sur le sujet de l'intelligence économique. Elle a aussi affirmé que chaque etudiant qui sort de HEC carthage trouve du travail a la sortie de l’université…
Au final, c’etait plus un combat de technicien pour savoir qui savait parlé le mieux du sujet théoriquement et ca ressemblait a un concours de combat de coq pour savoir qui disait le plus juste sur tel ou tel sujet. Je m’attendait a formé un groupe de travail ou un projet pour l’avenir du pays entier. Mais j’ai été decu de la perte de temps et du verbiage sur l'intelligence économique. Bref je dirais que ca été une discutions virtuel de comptoir de café. Au final encore un rendez vous est prevu le 23 octobre 2012 sur le sujet, mais je suis pas invité vous comprendrez pourquoi dorénavant …

Il y a toujours des facteurs culturels qui s'opposent à ce qu'on soit totalement efficaces. Il y a aussi des raisons pragmatiques, manque de temps, de moyens, notamment dans les entreprises moyennes et petites. Il faut vraiment que l'intelligence économique entre dans le quotidien des entrepreneurs et qu'on aide les PME à faire de l'intelligence économique,  une fonction véritablement stratégique au même titre que la recherche développement ou le marketing. Mais ca les hommes d'affaires et les patrons ne l'ont pas encore compris apparemment.


Vous pouvez visionné la video des débats au format HD a l'adresse suivante


1 ère partie :  http://youtu.be/_suHHuGoE9g
2 eme partie: http://youtu.be/dN6LTqcyttk







Pour le podcast MP3 en entier : je vous conseille de mettre un casque car le son est un peu faible du fait que mon lecteur mp3 était posé sur la table devant moi. cliqué ici


Les photo souvenir que j'ai prise pendant le débat


Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie
Le coin des hommes d'affaire tunisien

Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie
Les 2 professeurs au micro et le consultant marocain en i.e

Intelligence économique en Tunisie
Hec Carthage a Tunis

Intelligence économique en Tunisie

Intelligence économique en Tunisie

Imed le singe de la salle, celui qui n'aime pas partager l'information ..


Intelligence économique en Tunisie