jeudi 18 octobre 2012

L’intelligence économique dans les TPE-PME

Le guide l’intelligence économique telechargable gratuitement

Le guide de l'intelligence économique : Télechargable ici




Vous etes employé dans l'entreprise et vous savez pas comment faire de la veille ? 
Comment mener des actions efficaces d’influence ?
Comment sécuriser son système informatique ?
Comment protéger ses savoir-faire ? Où s’adresser pour obtenir des informations sur ces différents sujets ? »

En quelques questions, abordées en préface par Olivier Buquen, Délégué interministériel à l’Intelligence économique, on a une idée assez précise de l’esprit avec lequel le dernier né de la célèbre collection du Guide du Routard aborde la thématique de l’intelligence économique (IE).
Le guide de l’intelligence économique constitue un outil très pratique et facile d’accès pour s’initier à la pratique de l’IE quand on est une TPE-PME et qu’on pense encore que cette pratique est réservée aux grands groupes.


  LES PIÈGES À ÉVITER
1. Ne pas maîtriser l’ensemble des sources et des flux d’informations auxquels votre entreprise a accès. Vous devez avant tout être capable d’identifier et de hiérarchiser vos sources.
2. Penser que, parce vous maîtrisez Google, vous savez faire de la veille
Chercher sur Google, c’est trouver ce que tout le monde trouve, voir ce que tout le monde voit... mais aussi informer Google et vos concurrents sur ce qui vous intéresse!
3. Croire qu’une information gratuite ne coûte rien
Collecter, traiter, analyser, diffuser une information, même gratuite, mobilise du temps, de l’argent et des ressources... et pendant ce temps, vous ne faites pas autre chose!
4. Penser qu’un outil très performant permet de ne pas mobiliser ses collaborateurs
Le meilleur et le plus cher des outils de veille sera toujours moins performant que la personne qui sait qui appeler pour valider une information cruciale. Seul, un outil est sans valeur. Il est uniquement ce que les praticiens de l’IE et de l’entreprise en font.
5. Croire que sur Internet, l’unanimité, c’est la vérité
Internet n’est pas une source d’informations, mais une caisse de résonance pour ceux qui veulent faire du bruit. Face à la surabondance d’informations, aux copier/coller et aux consensus faciles, prenez du recul, mobilisez vos réseaux humains, croisez les informations, capitalisez sur vos relations.
6. Agir au coup par coup
Vous devez nécessairement inscrire votre démarche dans le temps si vous voulez qu’elle soit utile à votre entreprise.
7. Ne pas organiser le stockage des informations
Il est stratégique que vous ayez des bases de données structurées sur les serveurs de l’entreprise.
8. Vouloir tout savoir sur tout
Évitez de définir un spectre de veille trop large; établissez des priorités et fixez-vous vous des objectifs précis. La veille pour la veille, c’est une perte de temps et d’argent.
9. Limiter l’intelligence économique à la veille
La veille n’est pas une fin, ce n’est qu’une étape. L’IE couvre aussi l’utilisa- tion de ces informations dans une logique d’influence, et elle concerne également la protection d’informations sensibles (le patrimoine informationnel interne de l’entreprise).
10. Espionner son concurrent
L’IE n’est pas une arme contre votre concurrent, mais vous permet de pen- ser comme lui: c’est plus efficace, moins risqué, moins coûteux... et vous évitera de passer par la case prison !
LES PIÈGES À ÉVITER dans  LA VEILLE   
11. Ne pas partager avec les collaborateurs les informations collectées à l’extérieur
Travaillez en réseau et impliquez le plus grand nombre possible de collaborateurs dans cette démarche.
12. Ne pas allouer assez de moyens à la veille
Vous devez allouer des moyens suffisants pour structurer au quotidien le processus de collecte de l’information, classer les sources et valoriser les connaissances.


Bonne lecture :-)