jeudi 1 août 2013

Veille agroalimentaire

Un portail de veille dédié a l'agroalimentaire bientôt en Tunisie




veille strategique en Tunisie
Les initiateurs du portail pour le domaine de l'agro alimentaire


Ce portail devrais favoriser l'innovation dans ce secteur et le rendre plus concurrentiel d'apres leurs initiateur.

Ce portail portail verra le jour grâce à l'aide et l'initiative du Programme d'appui au système de recherche et d'innovation (Pasri) qui est financé par l'Union Européenne.

Un accord a été signé le 30 juillet 2013 à Tunis entre Bahri Rezig, responsable national du programme et également directeur général de l'Agence nationale de promotion de la recherche scientifique (ANPR), et Kamel Belkahia, Pdg du Pôle de Compétitivité de Bizerte (PCB).

Ce projet sera développé en synergie avec la GIZ (Coopération internationale allemande). Ce programme est vu comme une une action pilote qui consiste à mettre en place un réseau national de veille et d'intelligence économique destiné à promouvoir la culture de l'innovation, notamment dans le secteur agroalimentaire, de valoriser les résultats de la recherche scientifique et technologique au profit de la sphère socio-économique et de lui conférer une dimension régionale. Le flux d'informations qui sera généré par ce portail incitera les entreprises tunisiennes du secteur de l'agroalimentaire à innover et, par conséquent, à devenir plus compétitives.

Le Pôle de Compétitivité de Bizerte dispose d'un technopôle agroalimentaire dont le cœur de métier est l'accompagnement des opérateurs tunisiens agissant dans ce secteur dans leur croissance, à travers un appui technique et l'apport régulier d'informations pertinentes permettant d'instaurer une dynamique collective aux entreprises en termes de compétitivité, recherche et développement, compétences technologiques, etc.

La cérémonie de signature s'est déroulée également en présence de Zakaria H'Mad, directeur général du technopôle agroalimentaire de Bizerte, Enrico Ottolini, expert principal Réseautage auprès du Pasri et Mohamed Sabri Sta, chargé du Développement du projet, dont le démarrage de la mise en œuvre est prévu pour le mois de septembre 2013.

Le Pasri a l'ambition d'améliorer significativement la contribution de la recherche et de l'innovation à la croissance et au développement de l'emploi en Tunisie, en renforçant les liens entre le recherche et l'entreprise. C'est un programme administré par l'ANPR et financé par l'Union Européenne à hauteur de 12 millions d'euros (près de 25 millions de dinars) pour une période de quatre ans (2011-2014).

L'ANPR est, quant à elle, un établissement public à caractère scientifique et technologique relevant du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, qui a notamment pour mission d'assister les structures publiques de recherche dans les domaines de la valorisation et de la recherche et accompagner l'émergence du Système national d'innovation (SNI).